Historique de l'Association

Il y a 70 ans, 500 000 espagnols pourchassés par des militaires factieux et franquistes, étaient parqués dans des camps sur les plages d’Argelès, le Barcarès, St Cyprien, Collioures, etc. Des camps battus par le vent, la pluie.

C’est la mise en place d’une activité culturelle qui les aidera à survivre.

Dès 1940, certains s’engageront dans l’armée française, d’autres dans la résistance, y jouant un rôle majeur.

Parmi ces réfugiés, il y avait des Justin, Pedro, José… ainsi que des Inès, Vincente, Lola.. Ceux-là même en 1945 frappèrent à la porte de St Martin d'Hères et furent accueillis à bras ouverts par le Maire Fernand Texier.

Dans leur bagages, un plein de culture de toutes les régions et pays d’Espagne et dans leur cœur le fol espoir de voir Franco disparaître.

SMH terre d’asile avec les maires successifs : Etienne GRAPPE, Jo BLANCHON, René PROBY, et aujourd'hui David QUEIROS, leur a permis de se regrouper autour d’une première association A.C.E. (Association Culturelle Espagnole) qui est devenue en 1959 l’ADACE.

Le soutien fraternel de cette commune a permis à notre association de grandir et de s’épanouir sur 3 générations et une 4ème en herbe.
 
Dolores Aviles
 

 


 

 

 

Extrait de l'Exposition

"Mémoires de la République espagnole, de la guerre d'Espagne et de l'exil des républicains à Saint-Martin-d'Hères"

réalisée par le service du Patrimoine de la Ville de Saint-Martin-d'Hères, pour les Journées du Patrimoine 2006.

 

P11 1
©Ville de Saint-Martin-d'Hères - Service Patrimoine

 

 


 

 

 

Enregistrement du Trio Dolores en 1959 (Chant: Jeanine, Dolores et Angèle Aviles)

 

 

 

 

×